risque-de-canicule-quels-sont-les-obligations-des-employeurs

Risque de canicule : quelles sont les obligations des employeurs ?

Les semaines caniculaires annoncées récemment peuvent avoir des conséquences sur l’état de santé de certains salariés (déshydratation, vertiges, fatigue…). Quelles sont les précautions à prendre ? Quelles actions peuvent être mises en place par l’employeur pour éviter les risques sur la santé des salariés ? Tous les ans, un plan canicule est activé par les pouvoirs publics durant l’été afin de rappeler les mesures pour protéger les salariés en cas d’épisodes caniculaires. Même si le code du travail ne précise pas la température maximum à ne pas franchir pour pourvoir travailler, certains organismes comme par exemple l’INRS recommande une température …

sponsoring-ou-mecenat-quelle-fiscalite-pour-l'entreprise

Sponsoring et mécénat : objectifs et avantages

Vous vous questionnez sur les différences entre le mécénat et le sponsoring ? Quels sont les objectifs de ces deux notions ? Quels sont les avantages pour l’entreprise ? Sponsoring et mécénat font parfois l’objet de confusions. Retrouvez dans cette actualité du blog CAPEOS CONSEILS, quelques points clés sur ces deux formes de soutien. Sponsoring et mécénat : définition et objectifs distincts Pour rappel, le mécénat est un engagement désintéressé par nature, c’est-à-dire sans contrepartie directe pour l’entreprise. Il s’agit d’un soutien apporté sous la forme d’un don à une association pour une mission d’intérêt général. Le don peut être …

metier-de-commissaire-aux-comptes-CAC

Le métier de commissaire aux comptes (CAC)

Vous vous interrogez sur le métier de commissaire aux comptes (CAC) ? Quelle est la mission d’un commissaire aux comptes ? Quel commissaire aux comptes choisir ? Quand la nomination d’un commissaire aux comptes est-elle obligatoire ? Parce que le CAC est un véritable partenaire de confiance pour les entreprises, retrouvez dans cette actualité, les enjeux du métier de commissaire aux comptes ainsi que les critères déterminants sa nomination. La profession de commissaire aux comptes (CAC) Un commissaire aux comptes (CAC), est un professionnel externe à l’entreprise dont la mission principale consiste à contrôler la régularité des comptes annuels de …

Les indicateurs de performance de l’entreprise sont des outils nécessaires au bon développement de l’entreprise. Pour l’entrepreneur, il est important de bien choisir ses indicateurs de performances car ils vont déterminer quels actions l’entrepreneur doit mettre en place pour augmenter les performances de son entreprise. Les indicateurs de performance les plus efficaces selon Capeos Conseils Nous avons alors établi 3 grandes classes d’indicateurs de performance parmi lesquelles nous retrouvons 12 indicateurs de performance qui nous semblent les plus importants et révélateurs d’un bon pilotage de l’entreprise : • La performance financière : - Le ROI (Return On Investment) : bien utilisé, il vous permettra de mesurer la rentabilité économique du capital utilisé par l’entreprise. C’est le rapport entre le résultat d’exploitation et les capitaux investis. - Le ROE (Return On Equity) : il vous permettra de mesurer la rentabilité financière des capitaux apportés par les propriétaires de l’entreprise. C’est le rapport entre le résultat net et les capitaux propres. - L’EVA (Economic Value Added) : c’est l’un des indicateurs les plus importants car il permet de mesurer la création de valeur que l’entreprise apporte à l’actionnaire. C’est la différence entre le résultat opérationnel et les capitaux investis. - Le chiffre d’affaires (CA) : il est primordial de vous demander si votre entreprise génère des revenus. Le chiffre d’affaires est l’un des outils de mesure le plus significatif lorsque l’on parle de performance. Pour bien situer votre efficacité, nous vous conseillons de comparer d’une part votre revenu effectif, et d’autre part votre revenu prévisionnel. En effet, l’entrepreneur doit régulièrement comparer ses performances réelles avec celles prévues initialement pour adapter sa stratégie et vérifier qu’il maîtrise bien ses coûts. Votre écart sur CA vous permet de vérifier au fur et à mesure de vos ventes et de vos achats si vos objectifs sont bien atteints. - Le revenu moyen par client : au cours de votre processus de production et/ou livraison et/ou maintenance, quel est le revenu total que vous apporte un client ? Il vous permettra de déterminer quels sont les clients qui vous rapportent le plus et ainsi ceux pour lesquels vous devez fournir le plus de temps et d’efforts. Pour le calculer, vous pouvez diviser votre Chiffre d’affaires total sur une période par le Nombre de clients au cours de la même période.  • La performance économique : - La compétitivité-prix : elle désigne la capacité d’un produit à attirer des clients au détriment des produits concurrents du fait de son prix. Sa mesure vous permettra de situer la place de votre entreprise sur le marché par rapport à vos concurrents. - La compétitivité hors-prix : elle désigne la capacité d’un produit à attirer au détriment des produits concurrents du fait des éléments indépendants du prix, comme la qualité des produits, l’innovation, le packaging, le service, etc. • La performance sociale : - Le Coût d’Acquisition Clients (CAC) : il permet d’avoir un aperçu sur le coût d’un client unique à gagner. Si le coût d’acquisition est trop élevé, examinez vos dépenses et réduisez les zones non performantes en les optimisant. Le calcul est simple, il suffit de diviser le montant total que l’entreprise à dépensée pour générer des prospects (marketing, communication, service commercial…) par le nombre de clients finalement acquis. - Le taux de fidélisation de la clientèle : il permet de déterminer la durée passée dans l’entreprise de chacun de vos clients et ainsi d’avoir un aperçu sur leur satisfaction : plus ils restent longtemps, plus vos produits/services les ont satisfaits. Pour le calculer, il suffit de regarder le nombre d’années que passent vos clients dans l’entreprise, s’ils ont tendance à interrompre leur contrat ou pas, quel pourcentage de vos clients reviennent vers vous pour effectuer de nouveaux achats ? - Le taux de perte client « attrition » : perdre des clients est un fait naturel, c’est ce qu’on appelle “l’attrition”. Il vous permettra de garder un œil sur les clients non satisfaits et ainsi de déterminer pourquoi ils ne l’ont pas été, afin que cela ne se reproduise pas. Pour cela, prenez la mesure du nombre de clients pour une période bien déterminée, par exemple une période de 30 jours. Cela vous donne une idée des clients qui ont abandonné votre produit sur une courte durée (cela dit, ils peuvent y revenir plus tard). A l’inverse, une période de 90 jours vous donne une meilleure visibilité sur vos clients inactifs ou qui sur les clients qui se sont détournés de votre offre. Votre mission est de les contacter tous afin d’identifier le problème et de le résoudre. - La valeur vie client : à la différence du coût d’acquisition client, la valeur vie client se réfère au revenu total qu’un client peut générer tout au long de sa relation avec votre entreprise. Elle permet d’estimer la durée d’utilisation de vos produits. Nous vous conseillons de la comparer à votre coût d’acquisition client car si sa valeur est inférieure à ce dernier, cela signifie que vos dépenses en termes de ressources pour les clients qui ont une durée au sein de l’entreprise dite « courte » sont trop importantes. C’est un signe montrant que des actions correctives doivent être apportées pour inverser la tendance. - Le taux de référence : il vous permettra de mesurer votre potentiel d’attraction de nouveaux clients à travers vos clients réels. La clé pour trouver cette valeur est de demander à vos clients comment ils ont découvert votre produit. Afin de bien mesurer les performances financières de votre activité, il est primordial d’utiliser des outils de mesure adaptés. L’entrepreneur qui maîtrise bien ses flux financiers est apte à prendre des décisions optimales et peut passer plus de temps sur les activités qui génèrent du chiffre d’affaires. Les indicateurs de performance nécessitent cependant d’être bien étudiés car ils ne sont pas des outils sans faille. C’est pour cela qu’il est important de les utiliser simultanément car ils sont interdépendants. Utiliser un seul indicateur de performance ne vous offrira pas une réelle vue d’ensemble sur les performances de votre entreprise et vous mènera sûrement à prendre des décisions de manière arbitraire. Il existe bien sûr de nombreux indicateurs de performance que nous n’avons pas cités ici car nous avons sélectionnés ceux qui selon nous sont les plus efficaces. Leur utilité varie en fonction du corps de métier et de l’activité de l’entrepreneur. Pour un bon suivi et afin d’être bien conseillé lors du processus de prise de décisions de vos indicateurs de performances, nous vous recommandons nos experts-comptables qui vous éclaireront encore mieux sur le sujet.

Quels sont les indicateurs de performance de l’entreprise ?

Les indicateurs de performance (KPI) de l’entreprise sont des outils nécessaires au bon développement de l’entreprise. Pour l’entrepreneur, il est important de bien choisir ses indicateurs de performance car ils vont déterminer quelles actions mettre en place pour augmenter les performances de l’entreprise. CAPEOS CONSEILS reprend au travers de 3 grands thèmes (financier, économique, social) quelques indicateurs clés pouvant être utiles dans vos prises de décision. Des indicateurs de performance financiers et economiques Dans les 3 grandes classes d’indicateurs de performance, nous retrouvons 12 indicateurs clés pouvant s’avérer essentiels et révélateurs d’un bon pilotage de l’entreprise : La performance financière …

les-indicateurs-cles-de-performance-selon-capeos-conseils

Comment bien choisir ses indicateurs de performance (KPI) ?

Pour les entrepreneurs, dirigeants de TPE ou les créateurs d’entreprises, il est important de constamment améliorer les performances de leur entreprise pour que ces dernières continuent d’évoluer et réalisent des meilleurs résultats. Pour cela, il est conseillé de mesurer les performances de son entreprise au moins 1 fois dans l’année grâce à des indicateurs de performance comme le Chiffre d’Affaires (CA), le retour sur investissement (ROI) ou encore le taux d’acquisition. En comparant les indicateurs de performance entre eux, vous réunirez toutes les informations nécessaires à l’amélioration des performances de votre entreprise. Quel est le rôle des indicateurs de performance …

entretien-recrutement-expert-comptable

Entretien, sélection et intégration d’un candidat

Après les premières étapes du processus de recrutement (voir l’article suivant « Quelles sont les étapes avant le recrutement d’un candidat ? »), le manager ou le responsable des Ressources Humaines procèdent aux entretiens de recrutement, à la sélection du candidat et à l’intégration de ce dernier au sein de l’entreprise. Pour vous épauler dans ces différentes étapes du processus de recrutement, CAPEOS CONSEILS vous propose à travers cet article, une description des différentes formes d’entretiens, les grands principes de la sélection du candidat et un process d’intégration. 1. Entretien de recrutement L’entretien de recrutement est un moment crucial pour l’entreprise …

etape-avant-un-recrutement-comptable

Quelles sont les étapes avant le recrutement d’un candidat ?

Le processus de recrutement est incontournable dans la vie de l’entreprise, c’est une des missions essentielles des managers et de la fonction RH. En effet, le recrutement correspond à plusieurs étapes misent en œuvre afin de trouver une personne correspondant aux exigences de compétences (savoir, savoir-faire et savoir-être) et de qualifications (diplômes…) requises pour un poste à pourvoir au sein d’une entreprise. Quelles sont les étapes pour faciliter la recherche de candidat ? Par quoi commencer et par quels moyens ? Aujourd’hui, CAPEOS CONSEILS vous indique comment faire une recherche de candidat et comment sélectionner les profils intéressants. 1. L’étape …

sourcing-recrutement-comptable

Le sourcing pour un recrutement efficace

Dans ce contexte de pénurie de candidats, déposer des offres d’emplois sur les jobboards ne suffit plus. La mise en place d’une méthode de recherche de candidats en amont du besoin identifié permet de créer un vivier potentiel de candidats et de pourvoir les postes plus rapidement. CAPEOS CONSEILS vous éclaire sur les méthodes et les avantages du sourcing pour un recrutement efficace. Qu’est-ce que le sourcing ? Le sourcing est un processus de recherche pour le recrutement. Cette méthode a pour but de rechercher des profils pour des postes bien déterminés, grâce à une fiche et un profil de …

bien-etre-au-travail

La quête du bonheur au travail

Depuis maintenant plusieurs années, le bonheur des salariés au travail est devenu primordial pour les organisations et les entreprises. Le stress et le surmenage sont de véritables souffrances qui résultent d’un mal-être au travail. De nombreuses études prouvent que lorsqu’un collaborateur est épanoui au travail, sa productivité augmente. Retrouvez ci-dessous un article de CAPEOS CONSEILS à lire en 5 minutes sur les enjeux du bonheur au travail des collaborateurs pour une entreprise. Un employé heureux en vaut deux Un collaborateur heureux est plus rentable puisqu’il s’implique davantage dans sa structure. Pour cela, il est nécessaire qu’un salarié se sente apprécié …

L'entretien professionnel un outil pour la gestion des ressources humaines de l'entreprise

L’entretien professionnel : un outil pour la gestion des ressources humaines de l’entreprise

Qu’est-ce qu’un entretien professionnel ? Quelle est la finalité d’un entretien professionnel ? Quelles sont les exigences légales ? Comment le mettre en place concrètement dans l’entreprise ? Quelles sont les sanctions encourues en cas de non-respect ? Le cabinet d’expertise comptable vous informe sur le cadre légale et le dispositif de mise en place de l’entretien professionnel. Qu’est-ce qu’un entretien professionnel ? L’entretien professionnel permet de mettre en place un échange entre l’entreprise et les salariés afin de connaître leurs ambitions professionnelles, de définir d’éventuelles perspectives d’évolution (qualification, changement de poste, promotion…) et enfin de planifier les formations nécessaires …