SIRET ET SIREN, quelles différences ?

siret-siren-quelles-differences

Si vous êtes en pleine création d’entreprise, vous avez sûrement déjà entendu plusieurs fois les mots SIRET et SIREN, mais quelles sont leurs différences ? Que signifient-ils exactement ? À quoi servent-ils ? Votre expert comptable CAPEOS CONSEILS vous en dit plus sur le SIRET et le SIREN.

 

Le numéro de SIREN : qu’est-ce que c’est ?

Le SIREN, Système d’Identification du Répertoire des Entreprises, c’est le numéro unique qui est attribué à votre entreprise (personne physique ou personne morale). Octroyé lors de sa création, il suivra votre société tout au long de sa vie. C’est l’INSEE (Institut National de la Statistique et des Études Économiques) qui se charge de délivrer ce numéro à 9 chiffres. Cet identifiant est obligatoire et permet à une entreprise d’être connue des organismes fiscaux et sociaux et d’être immatriculée. Le numéro de SIREN ne peut être supprimé que dans les cas suivants : décès, liquidation, dissolution ou cessation d’activité.

 

Le numéro de SIREN : comment l’obtenir et où l’utiliser ?

Pour obtenir votre numéro de SIREN, il suffit de vous adresser au CFE (Centre de Formalité des Entreprises). Il est également accessible via le site officiel infogreffe.fr. Ce numéro est un identifiant national et doit apparaître sur tous les supports légaux (factures, mentions légales…) et de communication destinés au public (site internet, papier en-tête, brochures…)

 

Le numéro de SIRET : qu’est-ce que c’est ?

Le SIRET (Système d’Identification du Répertoire des Établissements) est lui, le numéro unique de votre établissement géographique. Il existe autant de SIRET que vous possédez de locaux physiques.
Par exemple, CAPEOS CONSEILS, cabinet d’expertise comptable, possède 13 établissements dans le Grand Ouest et notamment à Rennes, Nantes et Paris. Chacune de ces agences possède son propre numéro de SIRET.
Ce dernier est composé du numéro de SIREN et des 5 derniers chiffres NIC (Numéro Interne de Classement). Le numéro de SIRET doit donc comporter 14 chiffres.

 

Le numéro de SIRET : comment l’obtenir et où l’utiliser ?

Afin d’obtenir le numéro de SIRET de son établissement, il suffit donc de connaître son numéro de SIREN (disponible sur le CFE ou infogreffe) et son NIC, attribué par l’INSEE. En cas de déménagement, le NIC change et le SIRET doit être mis à jour.

Le numéro de SIRET doit obligatoirement apparaître sur les bulletins de paie de vos salariés, vos devis, vos factures, vos contrats, le KBIS de votre entreprise et vos documents commerciaux et de communication.

 

En conclusion : le numéro de SIREN c’est l’identifiant de votre société et le numéro de SIRET, c’est l’identifiant de votre (vos) établissement(s) physique(s). Tous deux sont cependant indépendants du secteur d’activité, les sigles s’y référant étant le code APE (Activité Principale Exercée) ou le code NAF (Nomenclature d’Activité Française).

Vous êtes en pleine création d’entreprise et vous souhaitez faire appel à un professionnel qui vous éclaire sur les démarches à suivre ? Contactez-votre futur expert comptable !

Entrepreneurs, n’ayez pas peur de l’échec

Que vous soyez en pleine création ou que vous dirigiez déjà votre société, vous êtes souvent confronté à des prises de décisions importantes dont les conséquences sont parfois lourdes. Ces situations stressantes peuvent entraîner de nombreuses remises en question et une peur de l’échec ou de l’erreur. Ce sentiment est tout à fait compréhensible et humain, mais il ne doit en aucun cas vous paralyser dans vos actions stratégiques car l’échec est le meilleur des apprentissages.

Comment rebondir face à un échec ?

L’échec est une composante inévitable de la vie d’un entrepreneur. L’anticiper, c’est pouvoir rebondir plus vite. En effet, il arrive qu’un projet ne réussisse pas du premier coup, mais l’important est de se nourrir de ses erreurs, les comprendre et corriger pour perfectionner son business. En se lançant une première fois, vous pourrez analyser les points faibles de votre stratégie et ainsi repérer les facteurs clés de performance qui nécessitent une amélioration lors de vos essais futurs. Cette rétrospective est fondamentale afin de renforcer vos compétences et d’aiguiser votre profil stratégique.

Rebondir fasse à un échec, vous semble insurmontable et difficile ? Entourez-vous de personnes qui vous aideront à effectuer ce travail d’analyse et de rétrospective. Qu’il s’agisse de vos proches ou de professionnels expérimentés tel qu’un expert-comptable, vos interlocuteurs ne vous jugeront pas sur votre échec mais, au contraire, vous aideront à rebondir en vous conseillant sur les démarches à effectuer pour faire de votre projet un réel succès.

Effectuer une analyse ne vous fait pas peur mais votre moral en a pris un coup ? Pour vous redonner le courage de retenter l’expérience, et de ne pas vous arrêter au premier essai, n’hésitez pas à lire les parcours des plus grands PDG. De grands dirigeants d’entreprises à envergure internationale ont aussi vécu ce que vous êtes en train de vivre. Gardez donc dans vos favoris les histoires d’Airbnb, Apple ou encore Microsoft et autorisez-vous à les relire de temps en temps pour garder à l’esprit que les échecs conduisent parfois à de grandes réussites.

Faites-vous accompagner par un expert-comptable

Co-pilote et partenaire de confiance, CAPEOS CONSEILS, cabinet d’expertise comptable, est là pour accompagner et conseiller tous les créateurs et entrepreneurs dans leurs projets. Contactez-nous pour plus d’informations.

Des réponses à vos questions sur le prélèvement à la source (PAS)

prelevement-a-la-source

La mise en place du prélèvement à la source à compter du 1er janvier prochain suscite des inquiétudes et de nombreux questionnements. En effet, pour rappel, il appartiendra à chaque employeur de reverser l’impôt prélevé sur le salaire de leurs collaborateurs à l’administration fiscale.

  • Que se passe-t-il si l’employeur ne dispose pas du taux personnalisé d’un salarié ?
  • Quelles sont les responsabilités de l’employeur en cas de fraude, d’erreur ou de défaillance ?
  • Comment s’effectue le traitement des réductions et crédits d’impôt ?

 

Rappel des options de taux possibles

 

Trois taux de PAS sont possibles :

  • Le taux personnalisé correspondant au foyer,
  • Le taux individualisé permettant d’équilibrer l’imposition commune d’un couple marié ou pacsé dont les revenus ont une forte disparité
  • Le taux neutre (taux non personnalisé) possible pour les salariés ne souhaitant pas communiquer leur taux personnalisé à leur employeur

 

Que se passe-t-il si l’employeur ne dispose pas du taux personnalisé d’un salarié ?

 

Si l’employeur n’a pas reçu le taux personnalisé d’un collaborateur par l’administration fiscale, le prélèvement à la source s’applique avec le taux neutre indiqué dans la grille de taux élaborée tous les ans. Intégrée dans les logiciels de paie, le taux neutre est conçu à partir du nombre de parts d’un célibataire sans enfant. Si le montant de la rémunération est inférieur à 1367€ net imposables, le taux sera de 0%. Pour tout nouveau collaborateur au sein de l’entreprise disposant d’un taux personnalisé, l’employeur peut se le procurer et l’appliquer au premier versement de salaire. Il est prévu que l’employeur puisse connaître le taux personnalisé d’un contribuable par l’intermédiaire d’un service dédié dénommé « TOPAze » accessible via net-entreprises.fr.

 

En cas d’erreur, l’employeur est-il responsable ?

 

En cas d’erreur de calcul du prélèvement de la part de l’employeur, ce dernier en est responsable, tout comme pour le calcul des cotisations sociales salariales. Si le reversement de l’impôt prélevé sur le salaire de l’employé n’est pas reversé à l’administration, l’employeur en sera également tenu pour responsable.

 

Crédits et réduction d’impôt : comment sont-ils gérés ?

 

Si vos collaborateurs bénéficient de crédits ou réduction d’impôt suite à des dons effectués auprès d’associations ou des frais engagés pour la garde d’enfants ou d’aide à domicile…, l’administration fiscale procèdera à un reversement de ces sommes directement sur leur compte bancaire.

 

Simulation du prélèvement à la source

 

Afin d’informer le salarié avant la mise en place définitive du prélèvement, une phase de simulation du prélèvement à la source a été proposée par l’administration. Ainsi, l’employeur participant à cette phase de test à la possibilité de faire figurer sur le bulletin de paie de ses salariés les mentions suivantes : le taux de prélèvement, le montant de la rémunération servant pour le calcul, le montant simulé de l’impôt calculé, le montant de la rémunération théoriquement reversée au salarié après le prélèvement effectué. S’agissant d’une phase de simulation, aucune somme n’est actuellement prélevée ni reversée à l’administration fiscale. L’entreprise peut également procéder à des tests informatiques afin de s’assurer du bon fonctionnement du système d’échange entre elle et l’administration fiscale. Si vous êtes intéressé, un formulaire en ligne doit au préalable être complété sur le site www.dsn-info.fr.

Si vous avez d’autres interrogations, vous pouvez consulter notre précédent article abordant ce même sujet et sachez que notre équipe CAPEOS CONSEILS se tient à votre disposition pour vous renseigner et vous guider dans vos démarches sur le prélèvement à la source. Contactez-nous 

Votre 1er rdv avec un expert-comptable offert

rdv avec un expert-comptable

CAPEOS CONSEILS accompagne les chefs d’entreprise et les entrepreneurs dans leurs projets et les instants clés de la vie de leur entreprise. À l’aide d’une équipe pluridisciplinaire, nous vous épaulons au quotidien pour répondre à vos problématiques en comptabilité, fiscalité, juridique, sociale, solutions informatiques, audit, gestion du patrimoine, recherche de financement… Le premier rendez-vous avec un expert-comptable est très important puisqu’il permet de cerner les enjeux du projet évoqué. C’est pour cela que CAPEOS CONSEILS vous propose, que vous soyez créateur ou entrepreneur, de vous offrir votre premier rendez-vous avec votre expert-comptable. Parce que notre objectif est de vous accompagner dans le temps et de vous guider dans votre vie d’entrepreneur, nous souhaitons instaurer une relation de confiance avec tous nos clients. Nous mettons votre projet et votre satisfaction au cœur de nos priorités et nous mettons tout en oeuvre pour réaliser ensemble, votre objectif professionnel. Ainsi, ce premier débrief avec un expert-comptable CAPEOS CONSEILS permet d’échanger sur votre projet, d’analyser sa viabilité et sa faisabilité et d’aborder les démarches à suivre pour prendre le meilleur départ. Par la suite, nos solutions préconisées sont adaptées à votre secteur d’activité puisque nous sélectionnons le ou les collaborateurs correspondant à vos besoins et vos attentes. L’équipe du cabinet d’experts comptables prend beaucoup de plaisir à déployer toute son énergie, son expertise technique et ses compétences , pour satisfaire l’ensemble des attentes entrepreneuriales.

Pour plus d’informations sur nos équipes, n’hésitez pas à vous rendre sur notre chaîne YouTube.

À la recherche de conseils créateurs de valeur ? N’hésitez pas à prendre contact avec le cabinet ou à vous rendre sur notre site internet. Ensemble, pour entreprendre