5 conseils pour bien accueillir un stagiaire dans son entreprise

Comme pour un nouveau salarié, accueillir un nouveau stagiaire nécessite quelques préparations. Pour que la collaboration soit profitable, constructive et bienveillante des deux côtés, voici quelques conseils prodigués par CAPEOS CONSEILS pour recevoir dans les meilleures conditions votre prochain stagiaire.

 

Se préparer avant l’arrivée d’un stagiaire

Quelques semaines avant l’arrivée de votre nouveau stagiaire, il peut être pertinent de réfléchir aux différentes tâches et projets que vous allez lui confier. Pour cela, mettez de côté des missions qu’il pourra réaliser lorsqu’il arrivera. Au fur et à mesure, vous allez échanger sur ses centres d’intérêts et les compétences qu’il souhaite développer au sein de votre structure. Vous pourrez donc lui proposer des tâches correspondant davantage à ses objectifs. L’enjeu va être de lui fournir une expérience professionnelle enrichissante dans un cadre de travail à son écoute et bienveillant. Il ne faut pas oublier qu’intégrer un stagiaire dans votre équipe, c’est lui accorder le temps nécessaire pour qu’il assimile les points clés de ses missions. De plus, comme pour chaque nouveau collaborateur, il faut lui laisser le temps de s’accoutumer à son nouvel environnement et être à l’écoute de ses différentes questions sur le monde du travail.

Pour vous préparer au mieux, vous pouvez demander lors de l’entretien quels sont les objectifs du stagiaire et quelles compétences il souhaite développer. De cette façon, vous allez pouvoir trouver un compromis entre ses attentes et vos besoins.

 

Comment monter en compétences ?

Pour permettre au stagiaire d’évoluer et de monter en compétences, n’hésitez pas à apporter votre regard critique sur le travail effectué. L’objectif est qu’il apprenne de ses erreurs et qu’il comprenne comment il peut progresser. Ces entretiens réguliers sont l’occasion d’évaluer la progression du stagiaire mais également d’échanger sur d’éventuelles difficultés rencontrées ou des pistes d’amélioration.

Pour vous organiser vous pouvez par exemple faire un bilan en début de semaine afin de vous assurer qu’il sache quoi faire et qu’il ait de quoi faire pour les prochains jours.

 

Pédagogie et bienveillance

Tout au long de son stage, gardez bien en tête que c’est peut-être la première expérience professionnelle de votre stagiaire. Certaines de vos actions vous semble basiques, mais pour lui c’est une totale découverte. Alors, n’hésitez pas à lui montrer comment vous préparez vos réunions ou comment vous procédez sur certaines tâches. Encouragez votre stagiaire à vous poser des questions en lui expliquant qu’il a le droit de ne pas savoir et que le droit à l’erreur est permis.

Donnez-lui également des conseils concernant le savoir-être en entreprise. Il est important de donner des indications au stagiaire quant à la manière de réagir dans un environnement professionnel. Ces diverses subtilités personnelles et comportementales (bon relationnel, courtoisie, travail d’équipe…) qui s’appliquent dans le monde du travail et qui ne sont pas apprises à l’école.

 

Accueillir un stagiaire : une occasion d’apprendre à déléguer

Accueillir un stagiaire dans vos locaux c’est également lui accorder de réels projets. Faites-lui confiance et assurez-vous qu’il ait la possibilité de travailler sur des missions avec de vrais enjeux. Délais, responsabilité, attentes précises… donner l’occasion à votre stagiaire d’apporter une réelle contribution à l’entreprise afin qu’il progresse et qu’il soit davantage autonome dans ses missions. De plus, n’hésitez pas à lui demander ce qu’il pense de vos méthodes, de votre organisation ou bien même des outils que vous utilisez. Présent depuis peu dans l’entreprise, il saura vous dire les choses avec un regard neuf.

 

Ouvrez des portes à votre stagiaire

Votre responsabilité en tant que maître de stage ne se limite pas à la formation purement technique au sein de l’entreprise. Il s’agit également de préparer le stagiaire à évoluer et s’épanouir dans le monde du travail. Pour cela, encouragez-le à échanger avec d’autres professionnels ou bien à identifier les personnes intéressantes à rencontrer professionnellement. Votre stagiaire ne connaît peut-être pas LinkedIn, ou n’est peut-être pas actif. C’est l’occasion de lui montrer l’importance de se bâtir un réseau professionnel. Beaucoup de stagiaires ignorent les opportunités qui les entoure. Conférences, salons, congrès, meet-up sont de nombreuses occasions pour eux d’échanger avec d’autres professionnels.

De plus, n’hésitez pas à donner à votre stagiaire des informations sur votre parcours ainsi qu’à lui donner des conseils professionnels afin de l’aider à s’améliorer.

 

Si le stage s’est bien passé pour les deux parties, le stagiaire vous sera sans doute reconnaissant et vous recommandera autour de lui. De plus, si la relation et le travail fourni correspond à vos attentes, vous pouvez garder votre stagiaire en salarié à l’issue du stage.

D’un point de vue personnel, cette expérience vous a permis d‘apprendre à déléguer, à gagner de la confiance en soi et à acquérir, pour certains, des premières expériences en management.

Vous voilà maintenant à jour sur le management d’un stagiaire. Mais attention, recrutez un stagiaire uniquement si vous avez le temps de vous occuper de lui.

Chez CAPEOS CONSEILS, nous favorisons l’apprentissage et accompagnons des étudiants dans leur parcours professionnel. Vous ressentez l’envie de nous rejoindre ? Consultez nos offres d’emploi ou déposez votre candidature spontanée.